WNous ne sommes pas seuls

Choose your language     

Nous ne sommes pas seuls

par Marshall Barnes

Il y a eu ceux nous accusant de cibler de manière injuste Al Bielek comme si nous avions une sorte de plan secret. Des gens comme Ken Adachi du site web Educate Yourself ignorent les informations que nous avons apportées et au lieu de cela ne veulent entendre que ce que Bielek leur a dit. Et bien, il se révèle que nous ne sommes pas seuls à être convaincus que Bielek est une fraude et en fait des gens des communautés des OVNIs et de la psychotronique savaient que Bielek était une fraude depuis le début. Un de ces individus me l'a personnellement dit et j'ai trouvé un certain nombre d'articles et lettres reflétant ce fait et vais les partager maintenant avec vous.

1. 'On Warping Young Minds' par Jerry Decker
Jerry Decker de Keeley Net est un chercheur connu de la science exotique et en marge depuis des années maintenant. Ici dans un email de Février 1999 il parle de son expérience avec Al Bielek, à partir du second paragraphe après l'introduction. Une fois de plus, une autre personne prend
Bielek en train de mentir ! Voir http://www.keelynet.com/interact/arc_1_99-4_99/00000516.htm

2. Liste Skyopen par Bill Hamilton
Bill Hamilton est un autre chercheurs sur les OVNI respecté. Lorsque la nouvelle de notre site web est arrivée, il a été l'un des premiers à partager l'information avec d'autres, et pour une bonne raison - il connaissait Bielek depuis des années et savait qu'il avait inventé des histoires auparavant !
Voir http://www.virtuallystrange.net/ufo/updates/2003/jun/m20-004.shtml

3. Howdy Bill: réponse de John Velez à Bill Hamilton
Ici le chercheurs sur les enlèvements à bord d'OVNI John Velez répond au post d'Hamilton en révélant que lui aussi connait Bielek depuis un certain nombre d'années, ainsi que Preston Nichols et John Ford. Velez ajoute un commentaire très intéressant à la lumière de ce que nous avons prouvé sur notre site web.
Voir http://www.virtuallystrange.net/ufo/updates/2003/jun/m20-009.shtml

Vous pouvez donc voir par vous-mêmes que nous n'avons pas mis au point une conspiration pour faire en sorte que les gens ne croient soudainement plus Al Bielek. Plein de gens savaient déjà qu'il était un raconteur d'histoires. En fait, la première fois que je parlais à Vince Barbarick et Preston Nichols à propos de Bielek *ils* me dirent même que "Al Bielek embellit". Preston lui-même a passé sur le fait qu'il ne peut vérifier ce que dit Bielek et n'essaiera pas, obviously meaning, comme nous l'avons vu dernièrement avec Bielek prétendant avoir voyagé dans le futur et rencontré les WingMakers (un rapport approfondu sur cette fraude totale est en cours), Bielek ne se contentait pas de coller à l'histoire d'origine, il devait continuer à y ajouter des choses, "l'embellir" avec des bétises de plus en plus grandioses, lui donnant l'apparence pour le moins d'un menteur pathologique. Tout doute qui pourrait rester à propos de cela devrait être balayé en regardant ces sections de son propre site web : www.bielek.com/ab_timeline.htm

Si vous regardez sous la section pour l'année 2000, vous verrez comment Bielek a créé un autre récit fantastique, tellement fantastique qu'il ne peut tout simplement pas l'expliquer. Directly sous la section de l'an 2000 se trouve une section d'année intitulée "2137".

2137

"Après que Ed et Duncan aient sauté de l'USS Eldridge en 1943, ils atterrissent en l'an 2137."

Cette histoire ne fait pas partie de l'histoire d'origine qu'il raconte depuis des années maintenant. Les frères Ed et Duncan, après avoir sauté du navire en 1943, étaient toujours arrivés à la base de l'Air Force de Montauk en 1983 jusqu'ici. Non seulement c'est repertorié dans les transcriptions de ses conférences et dans tous les livres, mais je dispose d'une interview produite personnellement où Bielek dit la même chose. Il ne l'a jamais inclus dans son "récit officiel" avant de le mettre sur son site web en 1999.

Ca me rappela tout de suite la fausse histoire d'Howard Strom, également connu sous le nom de "Drue", dont Bielek pensait qu'il était une menace pour l'histoire de l'XP jusqu'à ce que je le démasque dans un piège en direct préparé par Bielek et le producteur de l'émission radio de Mike Jarmis en 1997 ou aux environs. Drue avait prétendu être survivant de l'XP avec une histoire qui était un détournement de celle de Bielek et une arnaque évidente, mais l'inclut dans un récit sur la manière dont lui et l'équipage de l'Eldridge avaient voyagé loin dans le futur, dont les années 2043 et 3543. Il semble que Bielek, selon un schéma maintenant maintenant classique, reprenne certains aspects de l'histoire de Drue.

"Ils passèrent tous les deux 6 semaines dans un lit d'hôpital à récupérer des brûlures des radiations imposées par le voyage en hyperespace."

Cette déclaration le confirme. Bielek n'a jamais déclaré que le processus de sauter du navire vers l'"hyperespace" avait impliqué un quelconque type de blessure physique pour lui ou son frère imaginaire. En fait, ce nouveau récit sur la manière dont se retrouvèrent en 2137 contredit totalement son précédent puisque (et j'ai des interviews TV de Bielek le disant) il a toujours dit qu'au début, lorsque lui et son frère sautèrent de l'Eldridge, ils avaient atterri en 1983 à la base Air Force de Montauk. C'était la nuit et ils rencontrèrent un hélicoptère braquant un projecteur sur eux et au début ils ne savaient pas ce que c'était parce qu'ils n'avaient jamais vu un hélicoptère auparavant. Des gardes arrivèrent, les arrêtèrent et les emmenèrent dans une partie souterraine de la base où ils rencontrèrent une version plus âgée de John von Neumann qui leur dit les avoir attendus pendant 40 ans, et *au début ils ne croyaient pas qu'ils étaient dans le futur* avant de voir des TVs, etc !

Maintenant s'ils avaient déjà voyagé en 2137 lorsqu'ils sautèrent au début du navire ils auraient déjà su qu'ils avaient voyagé dans le futur. Cela montre bien que Bielek est sans conteste fou ou un menteur pathologique au-delà de tout ce que j'ai jamais rencontré ! Mais ce récit des brûlures de radiations issues du voyage temporel à travers l'hyperespace est tiré directement des récits de Drue. Je citerai directement "Time Travel: The Philadelphia Experiment", son livre 1995. A la page 74 Bielek a piqué un de la fausse histoire concoctée par Howard Strom, alias Drue. Citons Drue à cette page, premier paragraphe, "Me relevant d'un coup et me retrouvant dans un drôle de lit, je me réveillais d'un profond sommeil avec des cris d'horreur... Je savais sans l'ombre d'un doute qu'il s'agissait de l'empoisonnement des radiations. Cependant, rien ne semblait pouvoir atteindre la grande douleur de la peine et du désespoir associés au souvenir de la scène horrible de l'USS Eldridge..."

Drue écrit donc sur le fait d'avoir survécu et d'avoir une maladie due aux radiations. Quatre ans plus tard, rompant la continuité de sa propre fable, Bielek se sent obligé d'ajouter le même élément à son histoire. Oh, et il ne s'arrête pas là.

"Vers la fin de leur séjour, Ed est déplacé, par des moyens qu'ils lui sont inconnus, dans l'année 2749."

Oh, j'y crois. Pourquoi dépenser des neurones à essayer d'imaginer une autre histoire à dormir debout s'il peut se contenter de penser à quelque chose plus tard et prétendre avoir simplement "retrouvé" la mémoire ! Mieux que cela, ces ajouts d'aller dans un futur très éloigné avant même d'arriver à Montauk collent au récit imaginaire de Drue de l'Eldridge et son équipage faisant des bonds dans le temps en divers points du futur, jusqu'en 3543 selon son graphique en page 50 intitulé "Mouvement de l'USS Eldridge". Bielek ajoute donc, sans grand soin, un élément de plus à son histoire qui inclut aussi un voyage dans un futur lointain *avant* le déroulement du scénario de Montauk. Mais il ne se contente pas d'arrêter là les contes à dormir debout et autres fabrications -

2749 "Depuis 2137, Ed Cameron voyage seul jusqu'ne 2749 sur une période de deux ans.

Ed est un guide touristique et se souvient de cités flottantes construites à l'aide d'une technologie anti-gravité et d'une société gouvernée par les ordinateurs."

Un guide touristique ?!!!!!! Oh ça je n'ai aucun doute à le croire. Il en arrive à être transporté dans le futur et recevoir un poste de *guide touristique*. Quiconque a vu ou entendu Bielek peut facilement l'imaginer comme guide touristique, j'en suis sûr, tellement il est un excellent conférencier et sait comment travailler une assemblée, mais l'idée que dans un monde futuriste, géré par des ordinateurs, on ait effectivement besoin de lui en tant que guide touristique est de la pure folie. Mais ça ne s'arrête pas là.

"Les programmeurs des ordinateurs sont appelés les "Wing Makers". Ed eut plusieurs rencontres avec eux où ils lui expliquèrent leur plan."

Oh, je suis sûr qu'ils lui ont expliqué leur plan. Ils l'ont fait après qu'il ait finalement pu lire leur site web et comme toujours, ait décidé de les incorporer dans son histoire sans fin. Vous voyez à l'époque où Bielek créa son site en 1999, les WingMakers avaient déjà été révélés être un canular l'année d'avant. Mais alors encore une fois Drue avait été prouvé être une arnaque encore avant et ça n'empêcha pas Bielek de tirer des choses de la saga de désinformation de Drue.

Depuis j'ai découvert que non seulement cela est apparemment tiré de l'histoire de Drue mais que depuis cela a aussi été modifié. Il semble que le premier endroit où Bielek mentionne être allé en 2137 avant d'arriver en 1983 à la base de Montauk est une interview dans un obscur article d'Août 1997 de Leading Edge Magazine par Kenneth Burke. Dans la 40ème rubrique de ses réponses, Bielek dit "J'ai rarement parlé de ça publiquement, mais c'est probablement le moment. En termes de voyage temporel et de mon accès aux événements futurs, à cause de mon saut avec Duncan depuis le pont de l'Eldridge, nous ne sommes pas allés directement à Montauk. Nous sommes allés en l'an 2137. Nous sommes arrivés mal en point. Nous nous sommes retrouvés dans des hôpitaux pendant près d'un mois. Lorsque nous avons fini par découvrir où nous étions, nous avons commencé (moi en particulier) à poser des tas de questions sur l'endroit où nous étions, ce qui s'était passé, et ainsi de suite. Ils nous parlèrent de divers événements et nous montrèrent des cartes des Etats-Unis modifiés. Nous avons demandé ce qui avait bien pu se passer là ? Nous avons les cartes à tous les endroits. Quels événements avaient changé dans le gouvernement, dans la société ? Ils renconstruisaient sur les dégâts de la période de 2000 à 2015 à l'ère de 2016."

C'est une révélation très important parce qu'elle signifie que le récit d'origine de ce qui est arrivé à est un mensonge. Ils n'ont pu arriver là en ne croyant pas à ce qui s'était passé parce qu'ils étaient déjà arrivé à un futur très éloigné, même de maintenant ici en 2003, et que donc 1983 n'aurait pas dû être une plus grosse affaire. Et oui, au cas où vous l'auriez remarqué, Bielek a dit que dans un futur lointain ils reconstruisaient à partir des dégâts faits de "2000 à 2015". Vous devez vous souvenir que l'interview datait de 1997. A cette époque beaucoup de gens pensaient que la fin du monde était proche, ou un scénario de ce type, commençant en l'an 2000. Bien sûr à partir de 1998, l'idée était que la fin viendrait du bug de l'an 2000. Des gens comme Gary North disaient qu'il n'y avait aucun moyen de l'empêcher et que la fin du monde moderne était proche. Dans cet environnement, il était assez facile de faire une déclaration comme celle de Bielek et de paraître crédible à beaucoup de gens. Bien sûr nous savons aujourd'hui, comme la plupart de tout le reste de ce qu'il a dit, qu'il s'agissait de totale fiction. Mais bien sûr ça ne s'arrête pas là -

"Ils nous dirent que lorsque les changement ont vraiment sévèrement touché la Terre, ce qui arriva autour de l'an 2000, à ce moment, les gouvernements du monde entier s'effondrèrent, et les militaires reprirent le contrôle. Les changements sur Terre furent très violents, et il y eut d'énormes pertes de vies. A partir de l'an 2025, la population mondiale avait baissé jusqu'à quelque chose comme 450 à 500 millions. Donc, "Le Nouvel Ordre Mondial" avait atteint son objectif de la faire diminuer."

Ouais, eh bien il est assez clair que tout ne s'est pas effondré qu'il n'y a aucune prise de contrôle militaire. Notez comme il n'a jamais ne serait-ce que mentionné la préoccupation du bug de l'an 2000 dans son histoire parce que le bug de l'an 2000 n'est alors pas encore devenu un grosse affaire. Lisez ci-dessous des réflexions sur ce qui arriva après que lui et son frère imaginaire aient récupéré, en l'an 2137 :

LE : Puisque vous avez mentionné où vous étiez avant d'aller à Montauk, pourriez-vous en dire un peu plus sur cette société où vous vous trouviez ?

BIELEK : Elle était toujours en train de se reconstruire. Si je me souviens bien, les systèmes bancaires avaient pratiquement disparu. Les systèmes bancaires disparûrent bel et bien complètement par la suite. Les gouvernements étaient dans un état très étrange. C'était des gouvernements locaux mais ils évoluaient.

LE : Mais, ils avaient la technologie pour vous envoyer à Montauk ?

BIELEK : Oh, oui. Même à cette époque ils avaient la technologie pour le voyage temporel. Bien sûr, nous l'avons aujourd'hui. Ca n'avait pas été perdu, mais ils reconstruisaient ce qui avait été ici sur Terre, et c'était un travail énorme...

A partir de là, nous avons été renvoyés à Montauk, et, à Montauk, beaucoup de nos souvenirs ont été effacés. Duncan ne se souvient toujours pas du détour, mais moi oui. Comment j'ai pris conscience que nous avions fait un détour a été une autre étrange histoire impliquant un homme, que j'ai rencontré à la Première Convention Internationale sur les Ovnis de Tucson, en Arizona, mise sur pied par Wendell Stevens. Un invité là-bas avec qui j'ai parlé (et je n'utiliserai que son prénom), était Jeff, qui était doué de pouvoirs psychiques extrêmes. Il avait été formé via le projet, Trojan Horse, qui était un projet Allemand transferré aux US après la 2nde Guerre Mondiale. Il avait des pouvoirs psychiques très développés. Une conférence se déroulait et nous étions assis autour d'une grande table ronde. Je suis allé lui parler et lui poser des questions. Je ne l'avais jamais rencontré avant. Je lui ai donné ma carte de visite. Il l'a tenue et a commencé à la lire. Il a dit, hmm, qu'il voyait quelque chose d'étrange là. Je me suis dit, eh bien, il a des pouvoirs psi, il va m'annoncer quelque chose. Il a dit qu'il voyait deux lignes temporelles. Il a dit, "Vous avez vécu deux fois la même période de temps." Je me suis dit, "Quelles sornettes !" Ce gars est sur quelque chose." Il m'a regardé et a regardé la carte et a dit, "Votre nom n'est pas Al Bielek, votre nom est Edward Cameron. Vous avez un doctorat en physique. Vous avez été diplômé d'Harvard. De plus, vous ne savez pas vraiment ce qui est arrivé avec l'Expérience de Philadelphie.'" A un moment, ma bouche était littéralement décrochée."

Donx vous voyez, en 1997, *après* que ce "Jeff" anonyme doté de pouvoirs psu dise à Bielek ce qui était *vraiment* arrivé après que lui et Duncan aient sauté du Eldridge, Bielek raconte que lui et son frère furent alors envoyés à Montauk en 1983. Cela veut dire que leur arrivée là-bas n'était pas due à un "verrouillage" dans le temps comme il l'avait prétendu. Non seulement cela, mais il n'y a absolutement aucune mention de Bielek allant plus loin dans le futur et travaillant comme "guide touristique" ! La raison à cela est assez évidente - parce qu'en 1997 le canular des WingMakers n'avait pas encore été publié et que donc il ne pouvait pas encore s'en inspirer, seeing as how he doesn't really travel into the future or have psychic powers. Non, ce ne sera pas avant 1999, lorsqu'il entendra probablement parler des WingMakers, qu'il les intégrera alors à son histoire. Les chances de "Jeff" d'être simplement réel sont minces, les sources de Bielek restant régulièrement non nommées ou secrètes ou quelque autre absurdité de ce type qui le laissent penser qu'il est "connecté" alors que dans le même temps cela lui donne une excuse pour ne produire aucune sources. Bien sûr Jeff n'est jamais venu à lui ni dit que son véritable nom était Edward Cameron, puisqu'il n'y avait pas de Ed Cameron, ce nom étant juste une autre invention de Bielek parmi une quasi-infinité d'autres, que dans ce cas il appliqua à la photographie détournée de Alex Cameron III (voir le Faux album de famille de Bielek). N'est-il pas comique qu'il puisse révéler toutes ces informations sur sa vie à la Marine en tant qu'Edward Cameron mais pas une seule chose vérifiable sur son son passage à la Marine en tant que Al Bielek ?

"Ed reviens de 2751 pour récupérer son frère Duncan et ils repartent ensemble à 1983."

Ok, là où ils agissent comme s'ils n'avaient jamais vécu un voyage temporel, etc. etc. Ces ajouts au-petit-bonheur-la-chance évidents à son histoire devraient rendre incontestable que Al Bielek n'est pas juste un homme qui cherche les paillettes to make his experiences make sense, ce qui fut ma première idée lorsque je découvrais que les lettres de Schneider non seulement n'étaient pas des preuves de l'XP mais contredisaient aussi son récit, mais comme Bill Hamilton et d'autres l'ont observé, Bielek reprend juste des histoires et y ajoute des choses. Il est aussi éloigné de son personnage public que possible. Il n'est pas plus intéressé de révéler la vérité sur quoi que ce soit (let alone make the PX *easier to understand* as he claimed on Coast To Coast AM with George Noory - see our page on that) que le gouvernement secret qu'il prétend combattre, parce que chaque mot qui sort de sa bouche, semble-t-il, n'est qu'un mensonge de plus, juste une autre fiction qui s'ajoute à sa fiction initiale d'une vie de confort et d'aisance à une époque où la plupart des gens étaient pauvres, avec un frère imaginaire avec qui il eut des aventures incroyables dans l'espace et le temps dans un univers où les mauvais films de voyage dans le temps de Hollywood sont des documentaires et tout ce que vous entendez à la radio du soir est vrai.


* * *